Le poil naturel

Depuis les origines du pinceau, il y a plus de 2000 ans, le poil naturel a toujours été utilisé dans la fabrication des pinceaux.

La fleur, le ventre et la racine

Le poil naturel se décompose en trois parties distinctes :

  • La racine qui est l'extrémité la plus épaisse et la plus lourde d'un poil
  • Le ventre, la partie la plus épaisse du poil qui forme une sorte de réservoir
  • La fleur, la partie la plus fine du poil qui ne doit jamais être coupée afin de conserver la douceur naturelle du poil.

Les principales qualités du poil naturel

Grâce à sa forme unique, le poil naturel convient parfaitement aux applications des différentes textures cosmétiques (poudres, liquides, crèmes).
Raphaël sélectionne des variétés très robustes. Selon le type de poil naturel choisi et la forme de la touffe, il permet de créer des pinceaux cosmétiques qui répondent à des applications très techniques et complètement différentes.

Les principaux types de poils naturels

Il existe différents types de poils utilisés dans les applications cosmétiques, voici les principales variétés :

  • Martre : poil fin et nerveux de très grande qualité qui convient particulièrement aux applications de précision (eyeliner, lèvres, paupières).
  • Petit gris : poil souple et fin de qualité qui capte bien les liquides. Il est utilisé pour les pinceaux paupières, plus rarement pour la poudre.
  • Chèvre : poil le plus utilisé en cosmétique. Ce poil doux et ondulé donnera un pinceau naturellement ouvert. Il est beaucoup utilisé pour les poudres.
  • Poney : poil fin, doux et solide qui est surtout utilisé dans les applications de textures poudre et fard.